Articles

Cet été, choisissez le petit livre jaune !

Image
Comme déjà plus de 600 lecteurs, choisissez et faites choisir le petit livre jaune pour vos vacances.

En plus de NetGalley ou lecteurs.com, Livresque du large est déjà assez largement presenté (23 lecteurs), cité (36), noté (4,15/5)  et commenté (14) sur le site Babelio.

Mieux que nous, dirigeants des Éditions du pilon, assoiffés d’argent et d’honneurs, ces lecteurs, qui sont d’ailleurs avant tout des lectrices, sont les meilleurs ambassadeurs de cette farce littéraire en treize nouvelles et autant de tranches et tronches de vie

A partager avec vos amis et même vos ennemis ! «  Que lire cet été ? » . La question elle est vite répondue comme dit le nouveau Bernard Tapie en peau de lapin des réseaux sociaux

https://www.babelio.com/livres/Pseudo-Livresque-du-large/1223635


Livresque du large rend le pilon morose

Image
Les Éditions du pilon sont désappointées et d’humeur morose.

Avec 500 exemplaires de Livresque du large déjà vendus, l’espoir de voir le stock de leur dernier ouvrage  détruit par des masses de plomb est réduit à zéro.

Toutefois, la chance de voir le pilon vaincre cette farce littéraire revient avec un deuxième tirage !

Alors de grâce, n’écoutez pas ceux qui vous diront qu’emporter Livresque du large avec soi en été est la promesse de rires et de jolis moments littéraires, au risque de voir le pilon confiné et au chômage.

Vous ne feriez pas ça quand même... Si ?

Prenez le temps quand même de voir ce qui se cache derrière Jules Pseudo, les Éditions du pilon et Livresque du large. Prenez le temps aussi de lire ce qu’en pensent les premiers lecteurs sur le site Babelio.

www.livresquedularge.fr

https://www.babelio.com/livres/Pseudo-Livresque-du-large/1223635

Et bonjour chez vous !  #Livresquedularge #Editionsdupilon #JulesPseudo

LOUIS XVI GARDE LA TÊTE HAUTE LE 21 JANVIER À NANTES

Image

Presse-Océan présente Livresque du large

Image
«  Livresque du large » de Jules Pseudo



Épatantes éditions du Pilon ! Neuf ans après avoir publié l’essai satirique anonyme « Épistolaire de rien », qui avait remporté le premier prix « Lulu la Nantaise », elles récidivent avec un ouvrage « Livresque du large », signé du truculent Jules Pseudo et « préfarcé » (sic) par Jean-Marie Biette, journaliste et navigateur nantais. Ce dernier est l’auteur de la nouvelle « La vieille âme et la mer » et de peut-être quelques autres. Rires garantis avec ce recueil au long cours de récits bien léchés qui s’amusent. L’histoire a commencé dans un train, au retour du salon nautique. Jules Pseudo et son « préfarceur » discutaient de tout et de rien, plutôt de rien et ils ont surpris le titre de l’ouvrage de leur voisine : « J’ai épousé un con ». Il n’en fallait pas plus pour que les deux complices se lancent, à corps perdu, dans l’écriture d’une nouvelle. Une première, qu’ils ont partagée sur un blog… qui a tout de même reçu 44 000 visites. Sans doute…

Livresque du large se dévoile en treize vignettes

Image
Les épatantes Editions du pilon publient Livresque du large de l'énigmatique Jules Pseudo. En treize nouvelles et autant de tranches et tronches de vie, l'auteur s'amuse de notre comédie humaine. Tout y passe ou presque : la vie, la mort, Dieu et son procès du jugement dernier, le réchauffement climatique, la maladie, les réseaux sociaux, le tout à l'ego, Judas et sa cérémonie des "baisers d'or" ou encore l'immense bonheur d'être libre et en mer. Tout ceci est pour rire (quoique...) et parfaitement adapté à ces longues heures de confinement.  Livresque du large se dévoile ici en treize petites vignettes apéritives